Espace système d'alarme pour contracteur
Entreprise Locale Astral Sécurité
4 mythes reliés à la domotique et l’Internet des objets

4 mythes reliés à la domotique et l’Internet des objets

19 juin 2017

S’il y a un domaine qui n’a pas fini de nous fasciner, c’est bien celui de la domotique. Se définissant par l’ensemble des techniques visant à intégrer à l’habitation tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion d’énergie et de communication, la domotique est une pratique relativement nouvelle, mais en constante évolution. Voici quelques fausses croyances entendues au sujet de la domotique et de l’Internet des objets.

Mythe 1 : Mon thermostat intelligent sera piraté

Étant donné que les objets intelligents ont recours à des technologies informatiques pour fonctionner, notamment Internet, on pourrait s’imaginer qu’ils pourraient se faire pirater. La différence entre un piratage virtuel et un hameçonnage réel est que dans le réel, le piratage risque d’occasionner des imprévus, par exemple, faire monter la température d’une pièce lorsque vous êtes parti. Toutefois, il va sans dire que les compagnies qui développent ces produits redoublent d’ardeur pour protéger les consommateurs. La domotique résidentielle demeure donc un domaine d’activité très sécuritaire.

Mythe 2 : Ma maison intelligente va m’espionner

Qu’il s’agisse de systèmes d’éclairage, de rideaux, de systèmes d’arrosage, de caméras de surveillance ou de tout autre objet utilisant la domotique pour fonctionner, l’idée que des capteurs de données personnelles puissent être installés sur les objets intelligents demeure présente dans l’esprit de certains consommateurs.

Toutefois, ce problème de collecte de renseignements personnels est associé à tort à la domotique résidentielle. Les mouchards et les cookies (témoins de connexions) sont plutôt installés sur les ordinateurs. En effet, la domotique résidentielle est conçue de manière à ce que vous ayez tout le contrôle de vos appareils connectés et de leurs actions où que vous soyez. Alors, nul besoin de s’inquiéter.

Mythe 3 : Mes objets connectés risquent d’exploser

Certes, les objets connectés peuvent en effrayer plus d’un. Et pour cause, ils fonctionnent avec des technologies tellement sophistiquées et évoluées que certaines personnes pourraient, par exemple, penser qu’un excès de folie de leur machine à laver, qui est connectée à tous leurs autres appareils ménagers, pourrait faire sauter leur sécheuse ou encore entrainer la fusion d’un réacteur nucléaire. S’il est vrai que tous ces objets qui se parlent entre eux peuvent faire peur, ceux-ci sont programmés différemment et ne parlent pas le même langage. Ainsi, cette peur se trouve infondée.

Mythe 4 : Les objets communicants vont saturer Internet

La plupart des objets intelligents utilisent une adresse IP unique pour se connecter au réseau. La crainte que ces objets en viennent à saturer Internet avait déjà été évoquée par le passé, mais a tout de suite été réfutée par les spécialistes qui ont démontré qu’il existait assez d’adresses IP pour permettre à chacun de ces objets d’avoir sa propre adresse. En effet, avec le déploiement récent d’un nouveau protocole internet (IPv6), il a été prouvé qu’il était possible de créer un nombre infini d’adresses IP.

Vous songez à installer la domotique dans votre maison? Contactez l’équipe d’experts d’Astral Sécurité.


Articles similaires

10 avril 2017

Qu’est-ce que la domotique?

La domotique est l'ensemble des techniques et technologies utilisées pour centraliser le...

12 mai 2017

Les appareils intelligents à surveiller

Avec toutes les nouvelles technologies qui ne cessent de voir le jour constamment, nous n’avons...

15 juin 2020

Obtenez la tranquillité d’esprit avec la sonnette vidéo SkyBell

Restez connecté à votre domicile en tout temps grâce à la sonnette vidéo SkyBell et à...