Espace système d'alarme pour contracteur
Entreprise Locale Astral Sécurité

Un détecteur de température et de reconnaissance faciale AI maintenant disponible

11 août 2020

Article mis à jour le 23 octobre 2020.

La crise occasionnée par le coronavirus a obligé plusieurs entreprises et commerces à modifier leurs procédures afin d’accueillir de nouveau leurs clients en succursales. Distanciation physique, port du masque ou du couvre-visage et lavage des mains sont devenus de nouvelles habitudes que doivent prendre autant les clients que les employés.La technologie a permis de développer un nouveau détecteur de température et de reconnaissance faciale afin d’aider les entrepreneurs et les commerçants  dans la mise en place des mesures sanitaires pour protéger leurs employés et leurs clients.


Le FTC-1000

La firme CDVI a conçu un détecteur de température et de reconnaissance faciale AI : le FTC-1000. Ce détecteur s’adapte à tous les environnements et assure un accès hygiénique sans contact entre les employés et les clients.

Sa grande autonomie lui permet également de détecter les visages masqués et de déterminer la température corporelle avec une précision de 0,3oC (0,5oF). Le FTC-1000 reconnaît les visages des personnes qui se trouvent entre 0,5 et 2,3 mètres (1,5 et 7,5 pieds) et est capable de calculer la température corporelle des personnes se trouvant entre 0,5 et 1,3 mètre (1,5 et 4 pieds). Au total, ce sont jusqu’à 30 000 visages qui peuvent être reconnus par ce dispositif.

Le FTC-1000 est aussi capable de déterminer si une personne porte le masque ou non afin de faire respecter les consignes sanitaires dans les endroits publics fermés, entre autres. Si la température d’un individu est anormale ou si ce dernier ne porte par le masque, un courriel sera automatiquement envoyé pour vous en avertir.

L’installation du FTC-1000 est facile et rapide. De plus, ce détecteur est conforme à la NDAA et a pour but de promouvoir la santé et la sécurité des employés ainsi que des clients. Pour vous assurer que tous respectent les consignes sanitaires de votre établissement, le FTC-1000 permet également la production de rapports et vous pouvez consulter la température des personnes qui se présentent devant lui sur un ordinateur.

Une solution pour prévenir les épidémies

En installant le FTC-1000 à l’entrée de votre commerce ou de vos bureaux et en le combinant avec le système ATRIUM, vous êtes non seulement en mesure de détecter la température corporelle de vos visiteurs et d’effectuer de la reconnaissance faciale, mais vous êtes également en mesure de gérer le flux d’entrée et de sortie des personnes pour une zone spécifique. Il peut d’ailleurs être installé sur un opérateur de porte ou sur un tourniquet afin de mieux gérer les entrées dans un commerce ou un bâtiment. Une personne ne portant pas le masque, par exemple, pourrait se voir refuser l’entrée.

Grâce à ces accessoires, le FC-1000 peut être installé à différentes hauteurs, selon vos besoins et votre clientèle. Les hauteurs sont de 34,3 cm, idéal lorsqu’installé sur une table ou une surface surélevée, de 90,4 cm pour prendre la température des enfants et de 144,8 cm pour les adultes.

Toutefois, le FTC-1000 ne doit pas être considéré comme du matériel médical visant à diagnostiquer une maladie ou un virus. Il ne s’agit que d’un dispositif visant à aider les commerces et les entreprises à assurer la santé et la sécurité de leurs employés et de leurs clients.

Cette solution biométrique s’adapte à tous les environnements et sera certainement d’une grande aide dans la prévention des épidémies.


Articles similaires

26 novembre 2015

Le bouton panique commercial et industriel

En tant qu’employeur, il est de votre responsabilité d’assurer la sécurité de vos employés....

25 janvier 2017

Conseils pour protéger et sécuriser son commerce

La sécurité de votre commerce est primordiale. Plusieurs raisons doivent vous motiver : la...

26 janvier 2016

Quelques trucs simples pour la prévention du cambriolage

Pour protéger votre famille et vos biens, vous avez installé un système d’alarme...