La vidéosurveillance dans les résidences pour ainés

Outre la vidéosurveillance dans les lieux publics, s’il y a un autre sujet qui suscite la controverse en matière de droit à la vie privée, c’est bien celle dans les résidences pour aînés. Si certains sont contre l’installation de caméras de surveillance dans les résidences pour aînés, car cela viole selon eux le droit à la vie privée des personnes, d’autres y sont favorables, car on l’a vu récemment dans plusieurs cas rapportés par les médias, de tels dispositifs ont permis de faire la lumière sur une panoplie d’incidents suspects qui ont parfois coûté la vie à des personnes âgées.

Garder un œil en permanence sur ce qui se passe 

En effet, au même titre que les caméras de surveillance installées dans les résidences, la vidéosurveillance dans les résidences pour aînés permet de garder un œil en permanence ou presque sur ce qui se passe pendant son absence. Elle permet aux directeurs d’établissements ou propriétaires de savoir si les règles ont été respectées et si les employés ont effectué leur travail comme il faut, par exemple.

Caméras intérieures et extérieures

Pouvant être installées directement dans les chambres des bénéficiaires ou encore dans les lieux communs (caméras intérieures), ces outils peuvent servir à rassurer les aînés et leurs proches, prévenir les accidents, démasquer les imposteurs et également dénoncer des pratiques jugées douteuses. On peut également en installer à l’extérieur de la résidence afin de mieux contrôler les entrées et les sorties des visiteurs et d’ainsi offrir une sécurité accrue aux personnes âgées qui séjournent dans des CHSLD ou encore dans des centres d’hébergement privés.

Panoplie de fonctionnalités intéressantes 

Dépendant du type de produit installé, les caméras de surveillance résidentielles sont munies d’une panoplie de fonctionnalités intéressantes. Elles permettent en outre d’offrir des images en direct sur les téléphones intelligents, d’enregistrer des images, d’entendre ce qui se passe dans la résidence, de repérer des évènements qui se sont produits par date, de recevoir des alertes lorsqu’un évènement suspect a lieu et de produire des photos sur demande, pour ne nommer que ces fonctions. Il va sans dire que de tels systèmes de surveillance peuvent être utiles pour augmenter et assurer la sécurité de nos aînés dans les établissements et ce, que ces derniers soient publics ou privés.

Quelques règles à respecter

Toutefois, tel que mentionné précédemment, la vidéosurveillance dans les résidences pour aînés demeure une pratique qui ne fait pas l’unanimité et certaines règles doivent être respectées si l’on veut s’éviter des problèmes. Par exemple, en ce qui a trait à l’installation de caméras dans les chambres, celle-ci est permise par la loi, en autant que les autres usagers ne soient pas filmés par le dispositif, tel que rapporté dans cet article pertinent du journal Le Soleil, puisque cela pourrait porter atteinte à leur droit à la vie privée. Pour éviter les litiges, il est donc conseillé de vous renseigner auprès du personnel de votre établissement si vous désirez procéder à la pose de caméras de surveillance dans une résidence en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>